Musée de l’Histoire vivante



Le musée de l’Histoire vivante est un musée historique situé à Montreuil-sous-bois , à proximité de la partie orientale de Paris , en France.

Créé en 1937 par l’Association pour l’histoire vivante sous l’impulsion du politicien communiste Jacques Duclos , il a ouvert ses portes le 23 mars 1939 à l’occasion du 150e anniversaire de la Révolution française . Jean Bruhat  (fr ) a été chargé de la gestion du projet. Il a ensuite traité de l’histoire des mouvements sociaux, de la colonisation et de la décolonisation, ainsi que des banlieues et du patrimoine industriel de la ville de Montreuil. Depuis lors, son domaine s’est étendu, notamment à travers des expositions temporaires.

Histoire du musée

Pendant la seconde guerre mondiale, les collections du musée étaient cachées dans une ferme de Seine-et-Marne . Il a officiellement rouvert ses portes au public le 22 juin 1946. Plus tard, il a présenté de nouvelles salles consacrées à l’ Occupation et à la Libération . Une salle est également dédiée à Karl Marx .

Dans les années 1960 et 1970, une baisse significative de la fréquentation a conduit à la semi-fermeture du musée.

Après une rénovation complète (rénovation des salles, création d’une réserve, informatisation des fonds, nouvelle présentation de l’exposition permanente), le musée rouvre ses portes en septembre 1988, avec une exposition temporaire consacrée à «Jean Jaurès et la Révolution française» . Il a ensuite acquis le statut d’un musée contrôlé par la Direction des musées de France  ( fr ) .

Le musée aujourd’hui

Le musée abrite des collections iconographique de la Révolution aux années 1960, ainsi que des collections d’ archives de plusieurs militants et dirigeants du Parti communiste français (Jacques Duclos, Daniel Renoult , Marcel Dufriche  ( fr ) , archives de militants socialistes et d’ extrême gauche, en particulier .

Le musée abrite un espace dédié à la mémoire de Hô Chi Minh , le premier président de la République démocratique du Vietnam , pour sa lutte contre le colonialisme.

L’institution publie ou coproduit des œuvres historiques, des catalogues d’exposition, des cartes postales et des films documentaires. C’est aussi un lieu de ressources d’archives pour les chercheurs et les historiens.

Son activité pédagogique s’est intensifiée et il travaille en partenariat avec l’association Citoyenneté Jeunesse pour présenter aux enseignants et à leurs élèves divers ateliers pédagogiques. Des modules d’images introduisent les élèves des écoles (du primaire au secondaire) à différents thèmes: révolution française, imagerie coloniale, image et représentation des femmes / femmes de la Révolution française à nos jours, habitat urbain: cités-jardins et grands complexes , découverte et libération des camps nazis, image de propagande …).

Liens externes

  • Site officiel du Musée de l’Histoire vivante
  • Musée de l’Histoire vivante sur le site de la ville de Montreuil
  • Musée de l’histoire vivante à l’Humanité (13 novembre 2017)
  • Musée de l’histoire vivante sur lapetitecouronne.tv
  • Musée de l’histoire vivante sur culture.gouv.fr
  • Musée de l’histoire vivante sur ouesktes.com
  • Musée de l’Histoire vivante sur Futura
  • Le musée de l’Histoire vivante de Montreuil sur Cairn.info
  • Le Musée de l’Histoire vivante sur JSTOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *