Le socialisme du 21ème siècle



Le socialisme du 21e siècle ( espagnol : Socialismo del siglo XXI ) est un politique terme utilisé pour décrire l’interprétation des socialistes principes promulgués d’ abord par Heinz Dieterich en 1996 et plus tard par les dirigeants latino – américains comme Hugo Chávez du Venezuela, Rafael Correa de l’ Équateur, Evo Morales de Bolivie, et Luiz Inácio Lula da Silva du Brésil. [1] Le socialisme du 21ème siècle soutient que le capitalisme industriel libre marché et le socialisme du vingtième siècle ont échoué à résoudre les problèmes urgents de l’ humanité , commela pauvreté , la faim , l’ exploitation , l’oppression économique , le sexisme , le racisme , la destruction des ressources naturelles et l’absence d’une démocratievéritablement participative . [2] Par conséquent, en raison des conditions historiques locales uniques, le socialisme du 21ème siècle est souvent mis en contraste avec les applications précédentes du socialisme dans d’autres pays et vise un processus de planification plus décentralisé et participatif . [3] Le socialisme du 21ème siècle a des éléments socialistes démocratiques , mais ressemble avant tout au révisionnisme marxiste .[3]

Fondations historiques

Après une série de prêts d’ajustement structurel et de restructuration de la dette menée par le Fonds monétaire international à la fin du XXe siècle, l’Amérique latine a connu une augmentation significative des inégalités. Entre 1990 et 1999, le coefficient de Gini a augmenté dans presque tous les pays d’Amérique latine. [4] Les prix volatils et l’inflation ont conduit à l’insatisfaction. En 2000, seulement 37% des Latino-Américains étaient satisfaits de leurs démocraties (20 points de moins que les Européens et 10 points de moins que les Africains subsahariens). [5] Dans ce contexte, une vague de mouvements socio-politiques de gauche en faveur des droits indigènes , des cocaleros , des droits du travail ,les droits des femmes , les droits fonciers et la réforme de l’éducation sont apparus pour donner un élan à l’élection des dirigeants socialistes. [3]

Le socialisme du XXIe siècle s’appuie sur les traditions indigènes de gouvernement communal et les mouvements socialistes et communistes d’Amérique latine, notamment ceux de Salvador Allende , Fidel Castro , Che Guevara , l’ Armée zapatiste de libération nationale et le Front de libération nationale sandiniste . [3]

Théories théoriques

Selon Dieterich “le programme du socialisme du 21ème siècle est nécessairement révolutionnaire ” en ce sens que la société existante est remplacée par un “système qualitativement différent.” [2] Cette révolution devrait cependant être un processus graduel qui ne employer la violence mais utiliser plutôt la démocratie participative pour obtenir le pouvoir, l’éducation, la connaissance scientifique sur la société et la coopération internationale Dieterich suggère la construction de quatre institutions de base dans la nouvelle réalité de la civilisation post-capitaliste:

  1. L’économie d’équivalence, qui devrait être fondée sur la théorie marxiste de la valeur du travail et qui est déterminée démocratiquement par ceux qui créent directement la valeur, plutôt que par les principes de l’économie de marché;
  2. La démocratie majoritaire, qui utilise des plébiscites pour décider des questions importantes qui concernent toute la société;
  3. La démocratie de base , fondée sur des institutions étatiques démocratiques en tant que représentants légitimes des intérêts communs de la majorité des citoyens, avec une protection appropriée des droits des minorités ; et
  4. Le sujet critique et responsable, le citoyen rationnellement, éthiquement et esthétiquement autodéterminé . » [2]

Application latino-américaine[edit]

Voir aussi: Marée rose

Intégration régionale

Le modèle du socialisme du XXIe siècle encourage l’intégration économique et politique entre les nations d’Amérique latine et des Caraïbes. Cela s’accompagne souvent d’une opposition à l’influence nord-américaine. Des organisations régionales telles que la CELAC , le Mercosur , l’ UNASUR et l’ ALBA encouragent la coopération avec l’Amérique latine et excluent les pays nord-américains.

L’ALBA est le plus explicitement lié au socialisme du 21ème siècle. Alors que d’autres organisations se concentrent sur l’intégration économique, l’ALBA encourage l’intégration sociale, politique et économique entre les pays qui souscrivent au socialisme démocratique. Sa création a été annoncée en opposition directe aux tentatives de George W. Bush d’établir une zone de libre-échange des Amériques incluant les États-Unis. En 2008, l’ALBA a introduit une union monétaire utilisant la SUCRE comme monnaie régionale.

Processus bolivarien

Le socialisme du 21ème siècle a été promu par le président vénézuélien Hugo Chávez , qui l’a différencié des mouvements précédents.

L’ancien président vénézuélien Hugo Chávez a qualifié le processus de réformes socialistes au Venezuela de «processus bolivarien». Il est plus fortement influencé par les théories de Mészáros , Lebowitz et Harnecker (qui fut le conseiller de Chávez entre 2004 et 2011) que par celles de Dieterich. Le processus tire son nom du libérateur latino-américain Simón Bolívar et est un exemple contemporain du bolivarisme .

Buen vivir 

Souvent traduit par «bien vivre» ou «bien vivre», le concept de buen vivir est lié au mouvement pour les droits des autochtones et les droits de la nature . Il se concentre sur la vie durable en tant que membre d’une communauté qui comprend à la fois les êtres humains et la nature. Le Buen vivir est inscrit dans la nouvelle constitution équatorienne comme une alternative au développement néolibéral. La constitution définit un ensemble de droits, dont les droits de la nature. [6] Conformément à l’affirmation de ces droits, buen vivir cherche à changer la relation entre la nature et les humains pour une vision plus bio-pluraliste, en éliminant la séparation entre la nature et la société. [6] [7]Cette approche a été appliquée à l’ initiative Yasuní-ITT .

Buen Vivir est parfois conceptualisé comme une consommation collaborative dans une économie de partage , et le terme est utilisé pour regarder le monde de façon très différenciée du capital naturel , social ou humain . [8]

Critiques et louanges

Autoritarisme

Les critiques prétendent que le socialisme démocratique en Amérique latine agit comme une façade pour l’autoritarisme. Le charisme de personnages comme Hugo Chávez et les devises telles que «Pays, socialisme ou mort! ont fait des comparaisons avec les dictateurs latino-américains et les caudillos du passé. [9] Selon Steven Levitsky de l’Université de Harvard , “Seulement sous les dictatures du passé … les présidents étaient réélus pour la vie”, Levitsky affirmant que l’Amérique Latine vivait la démocratie mais que les citoyens s’opposaient “à une réélection indéfinie, à cause des dictatures”. du passé”. [10] Levitsky a ensuite noté que «au Nicaragua, au Venezuela et en Équateur, la réélection est associée aux mêmes problèmes d’il y a 100 ans».[10] Le Washington Post a également déclaré en 2014 que «Evo Morales de la Bolivie, Daniel Ortega du Nicaragua et le président vénézuélien Hugo Chávez […] ont utilisé l’urne pour affaiblir ou éliminer les limites de mandats». [11] En 2015, The Economist a déclaré que la “révolution bolivarienne” au Venezuela passait de l’autoritarisme à la dictature; Les politiciens de l’opposition sont emprisonnés pour avoir comploté afin de miner le gouvernement, la violence est généralisée et les médias d’opposition sont fermés. [12]

La couverture médiatique occidentale de Chávez et d’autres dirigeants latino-américains du mouvement socialiste du 21ème siècle a été critiquée comme injuste par leurs partisans et par les critiques des médias de gauche. [13] [14] [15]

Économie

La durabilité et la stabilité des réformes économiques associées au socialisme du XXIe siècle ont été remises en question. Les pays latino-américains ont principalement financé leurs programmes socialistes avec des exportations extractives comme le pétrole, le gaz naturel et les minerais, créant une dépendance qui, selon certains économistes, a provoqué l’inflation et ralenti la croissance. [16] Pour le gouvernement bolivarien du Venezuela, leurs politiques économiques ont conduit à des pénuries au Venezuela , un taux d’inflation élevé et une économie dysfonctionnelle. [17]

En 2015, l’économie du Venezuela était performante; la monnaie s’est effondrée, elle a le taux d’inflation le plus élevé du monde et son PIB s’est réduit à une récession économique . [18] Une analyse de la NACLA de 2017 affirmait que «la pauvreté et les inégalités étaient réelles, mais superficielles … la pauvreté structurelle et les inégalités, telles que la qualité du logement, les quartiers, l’éducation et l’emploi, sont restées pratiquement inchangées “. [19]

Références

  1. Aller en haut^ Partido dos Trabalhadores. Résoluções do 3º Congresso do PT (PDF). 3º Congresso do PT.
  2. ^ Sautez à:c Heinz Dieterich: «Der Sozialismus des 21. Jahrhunderts – Wirtschaft, Gesellschaft und Demokratie nach dem globalen Kapitalismus» , Einleitung
    Socialisme du 21ème siècle – Economie, société et démocratie à l’ère du capitalisme mondial, introduction
  3. ^ Aller jusqu’à:d Burbach, Roger; Fox, Michael; Fuentes, Federico (2013). Les transitions turbulentes de l’Amérique latine . Londres: Zed Books. ISBN  9781848135697 .
  4. Aller en haut^ CEPAL (2002). “Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes”. Panorama social de l’Amérique latine 2000-2001 : 71.
  5. Aller^ ^ Encuesta Latinobarómetro 1999-2000 ” . Récupéré le 3 mai 2013 .
  6. ^ Aller jusqu’à:un b Gudynas, Eduardo. 2011. Buen Vivir: Le développement d’aujourd’hui 54 (4): 441-447.
  7. Aller en haut^ SENPLADES. Plan national de bien-être 2009. Document électronique, consulté en mai 2012.
  8. Aller en haut^ Balch, Oliver (2013). “Buen vivir: la philosophie sociale qui inspire les mouvements en Amérique du Sud” . Gardien . Récupéré le 18 mai 2015.
  9. Aller^ ^ “Venezuela après Chávez: Maintenant pour le Reckoning” . L’économiste . 9 mars 2013 . Récupéré le 4 mai 2013 .
  10. ^ Aller à:b “Le dirigeant équatorien aspire-t-il à une présidence perpétuelle?” . Le Christian Science Monitor . 11 avril 2014 . Récupéré le 10 juillet 2015 .
  11. Jump up^ Miroff, Nick (15 mars 2014). “Le président populaire et puissant de l’Equateur Rafael Correa est une étude en contradictions” . Le Washington Post . Récupéré le 10 juillet 2015 .
  12. Jump up^ “Un coup au ralenti: le régime autoritaire devient une dictature nue, la région doit réagir” . L’économiste . 28 février 2015 . Récupéré le 12 juin2015 .
  13. Jump up^ Oliver Stone Interview: Il y a un spectre qui hante l’Amérique latine, le spectre du socialisme du 21ème siècle
  14. Sautez^ Hart, Peter. “Débats du NYT Hugo Chavez – Moins le débat” . Équité et exactitude dans les rapports (FAIR) . Récupéré le 4 mai 2013 .
  15. Jump up^ Vous pouvez écraser les fleurs, mais vous ne pouvez pas arrêter le printemps
  16. Aller^ Roth, Charles (6 mars 2013). “L’économie du Venezuela sous Chávez, en chiffres” . Wall Street Journal . Récupéré le 4 mai 2013 .
  17. Jump up^ “Pénurie de papier toilette Venezuela une conspiration anti-bolivarienne, les revendications du gouvernement” . CBS News. 16 mai 2013 . Récupéré le 18 mars 2015 .
  18. Jump up^ “Pourquoi le Venezuela est l’économie la moins performante du monde, dans trois tableaux” . Quartz . 16 mars 2015 . Récupéré le 22 mars2015 .
  19. Aller^ Smilde, David (14 septembre 2017). “Crime et Révolution au Venezuela”. Rapport NACLA sur les Amériques . NACLA . 49 (3): 303-308. doi :10.1080 / 10714839.2017.1373956 . ISSN  1071-4839 . Enfin, il est important de réaliser que les réductions de la pauvreté et de l’inégalité pendant les années Chávez étaient réelles, mais quelque peu superficielles. Alors que les indicateurs de revenu et de consommation ont clairement progressé, les caractéristiques plus difficiles à changer de la pauvreté et de l’inégalité structurelles, telles que la qualité du logement, des quartiers, de l’éducation et de l’emploi, sont restées largement inchangées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *